Humeurs, trucs, tutos...
Vous êtes ici : Accueil » Le blog » Café philo » Suggestion philosophique de la vallée du Broeck

Suggestion philosophique de la vallée du Broeck

D 20 juin 2005     H 12:28     A François Rygaert (aka Suske)     C 1 messages


Merci à Tristan du StandBlog pour ce magnifique appel à mon premier trackback.

Sous le titre Dialogue philosophique dans la Silicon Valley, Tristan Nitot appelle les blogueurs à s’exprimer sur le sujet « C’est quoi notre but dans la vie, dis Papa ».

Les réponses mises en exergue dans son billet, quoique reprises à des sommités de la "Silicon Valley" n’ont pas beaucoup fait avancer le schmilblick. La première renvoie un courageux « Chacun a son propre but dans la vie. Je peux te donner le mien, mais tu dois trouver toi même le but de ta propre vie. ». N’en parlons plus.

La deuxième nous renvoie in fine deux injonctions dont une est négative « Ne soyez pas repus » et l’autre une ellipse : « Soyez fous ».

J’ose me lancer dans le sujet. Après tout, à défaut de traitement du silicium, ma vallée est peut-être propice à la réflexion philosophique ?

Il n’y a pas de mauvaises réponses, il n’y a que de mauvaises questions [1]. Je crains qu’en l’état ce mot s’applique merveilleusement. Et désolé pour les chérubins du monde entier qui la posent, l’ont posée ou la poseront.

Si la vie avait un but, qui le fixerait ? En l’absence de réponse à cette question, je ne vois pas bien ce qu’on peut ajouter au sujet. Et si vous avez une réponse, elle est soit mystique (ce que je me garderai d’aborder) soit humaine : moi-même ou quelqu’un d’autre. L’idée que le but de ma vie soit fixé par quelqu’un d’autre n’étant pas acceptable, à mon goût, il ne reste donc que moi pour répondre à cette question, ce me semble évident.

Et ma réponse est "ma vie n’a pas un but". Elle a un début, et elle aura une fin. Je peux y voir des lignes de force ou y découper subjectivement des chapitres. Elle est sexuée et sociale. Elle s’inscrit dans un cadre culturel et un territoire que je peux élargir mais guère plus loin que l’atmosphère. Et je peux y mettre des buts, mais je peux donc aussi en enlever. En soi, elle n’en n’a pas d’autres que ceux que je veux bien m’assigner ou que je découvrirai au hasard des découvertes que mon (in)conscient m’amènera à faire.

Ma vie, et à mon sens la vôtre, comme période située entre naissance et mort, c’est un potentiel, un chemin, un devenir, une possibilité, un hasard... Et ce devenir en cours d’élaboration est au mois partiellement orienté par des donnés culturels, sociaux, économiques, historiques, etc. qui eux m’échappent au départ. Réduire cela à des buts, c’est un peu comme si j’admire un puzzle de 1000 pièces en me demandant quelle est LA pièce qui donnerait sens à l’ensemble... Sens, le mot est lâché. But de la vie, sens de la vie.

Quel sens tout cela peut-il bien avoir ? Sens, signification, motivation : la question du sens me semble plus ouverte que la question du but. Je la reformulerais bien à la manière du discours de Steve Jobs mentionné par Tristan : "Did you ever find what you love ?". Encore ce fameux "A vous de trouver". Mais il y a ici une ouverture quasi infinie qui fait référence à cette potentialité inscrite dans notre être lui-même : la capacité d’aimer, que j’entends au sens le plus large. Découvrir et apprendre, trouver et profiter, patienter et foncer , réfléchir et agir, se battre ou méditer, souffrir et sourire... Mis en relation avec ce et/ou ceux que j’aime tout cela trouve un jour son sens, qui n’est pas forcément le sens que j’y retrouverai toujours. Mais cela me semble bien être la référence de base dans mes relations aux personnes, aux valeurs, aux paysages, aux créations, aux actions, aux buts... Le reste est circonstances, quel que soit le poids que cela prenne dans ce devenir qu’est mon existence...

Mais "aimer", au fond, qu’est-ce que c’est ?


Voir en ligne : Monty Python, le sens de la vie


[1Merci à celui/celle qui m’aidera à rendre cette prose à son auteur !

1 Messages

  • A ceux qui arriveraient ici depuis http://standblog.org, je présente mes excuses... Le trackback est terrible... C’est une fonctionnalité nouvelle et encore expérimentale, sous SPIP. Mon enthousiasme l’a emporté sur la raison et visiblement, il y a un problème. Je serai plus prudent


Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?