Humeurs, trucs, tutos...
Vous êtes ici : Accueil » Le blog » Une époque formidable

Une époque formidable

D 14 décembre 2006     H 12:17     A François Rygaert (aka Suske)     C 0 messages


Les travailleurs de VW empochent leur chèque pour rembourser leurs dettes, on approche tout doucement des premiers gels nocturnes, Clearstream lave plus blanc, on réduit les coûts salariaux, il n’y a jamais eu autant de richesse financière en circulation, des enfants dorment en prison qu’on appelle centres fermés... Pendant ce temps-là, notre Télévision publique se charge d’élaborer l’agenda politique en tapant en dessous de la ceinture.

Tiens, au fond, qui a dit qu’il y a plus de 6.000.000 de véhicules immatriculés en Belgique [1] ? Et que peut-être il faudrait réfléchir à l’impact de ça sur le climat et sur les besoins réels en matière de renouvellement du stock et donc sur les volumes de production souhaitables ?

Tiens, au fond, quelqu’un a-t-il dit qu’on devrait peut-être se poser la question de savoir si la course aux bénéfices est vraiment la bonne solution pour maintenir ou développer le bien-être social ici et ailleurs ? Ah oui, cela a été dit : pas au journal parlé et télévisé bien sûr, mais dans des chroniques et billets d’humeur [2]. Mais chuuuut : Trends Tendance a publié un dossier dans lequel on explique que la quasi fermeture de Forest est une erreur économique et il parait même qu’ils vont nous dire les sites européens de production automobile qui seraient "voués" à disparaître... Et comme ça les patrons de VW pourront négocier à leur aise derrière l’argument des coûts salariaux-qui-sont-le-seul-problème-au-fond...

Tiens, au fond, est-il possible que le capitalisme soit entré dans une phase ou seule la logique strictement financière a une importance ? Est-on vraiment sûrs et certains que les "grands marchés" ne sont pas des pseudo-marchés où l’on peut jouer à son aise la partition que l’on choisit si l’on est "grand", je veux dire si on a un PDG qui est dans le top250 des managers les mieux rémunérés.

Du pain et des jeux pour vous et moi et pendant ce temps-là, laissons faire ceux qui possèdent et qui dirigent. Il sera toujours temps de se révolter quand il n’y aura plus de pain parce que cela ne rapportera plus assez aux actionnaires et que les boulangeries auront été délocalisées et transformées en units globalisées productrices de pain-mou-dont-la-conservation-est-bien-plus-aisée, pour-le-consommateur bien entendu. Pour les jeux je ne suis pas inquiet, mon petit doigt m’a dit qu’à Rome les jeux du Cirque se portaient mieux que jamais alors que les Hérules étaient à Milan...

Mais si on parlait plutôt de Laurent de Gelbique et du courage extra-ordinaire de la RTBf qui "a osé, et il fallait l’oser" (source : Béatrice Delvaux, Rédac du Soir sur la Première ce matin) faire comme si les flamands voulaient nous entraîner dans la guerre civile... C’est quand même plus important : le Soir perd des parts de marché et la RTBf ne sait plus quoi faire pour se faire remarquer... Cela justifie quand même une certaine "créativité", non ?

Il y a des jours comme ça où je crois que je comprends d’où me vient ce fond un peu désespéré en moi, tout au fond...


[16.071.825 véhicules à moteur en 2004, d’après un document trouvé sur le site de l’IBGE.

[2Entendu de la bouche d’Hughes Lepaige il y a quelques jours sur "La première, mais je n’ai pas retrouvé de trace sur le site...

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?