Humeurs, trucs, tutos...
Vous êtes ici : Accueil » Le blog » Démocratie » Big Brother, c’est en Europe et c’est dès 2006 ?

Big Brother, c’est en Europe et c’est dès 2006 ?

D 7 décembre 2005     H 18:06     A François Rygaert (aka Suske)     C 0 messages


C’est fou ce qu’on aura fait sous prétexte de lutter contre le terrorisme...

La Commission et le Conseil (des Ministres) de l’UE ont introduit une directive qui vise à obliger les opérateurs de télécommunication (téléphonie, internet) à enregistrer les “données relatives au trafic des communications” [1], autrement dit à garder, longtemps, la trace de toutes les communications électroniques. La raison invoquée est de se donner des outils pour lutter contre le terrorisme (air connu). C’est encore une fois la Charte européenne des Droits de l’homme qui en prend pour son grade. Big Brother pourrait être officiellement européen dès le 13 décembre prochain : en matière de limitation des droits humains, l’Europe est en train de faire plus fort que les Etats-Unis et se place en rivale de la Chine !

Encore une fois, le citoyen européen doit compter sur la sagesse du parlement européen pour empêcher cette mascarade. Mais la rapidité de la procédure initiée vise à l’empêcher d’exercer ses compétences : peu d’auditions, pas de réflexion et une pression maximale sur les eurodéputés.

Même si vous êtes de bonne conduite vie et moeurs et n’avez rien à vous reprocher, soyez sûr que vous avez cependant quelque chose à craindre :

« Elle (la directive) détruira les petits fournisseurs d’accès à internet et fera grimper les prix. Pour l’appliquer, l’UE devra fermer ou surveiller chaque cybercafé, chaque accès mail au web et chaque point d’accès wifi. » [2]

En outre, alors que l’efficacité de ces mesures est très douteuses, il est beaucoup plus évident que le risque qu’elles induisent est grand. Sécuriser de telles quantités de données, c’est une gageure à laquelle seuls les éditeurs de logiciels propriétaires font encore semblant de croire !

Il peut facilement y avoir des fuites dans ces quantités énormes de données personnelles détaillées, elles peuvent êtres volées, des personnes non-habilitées à le faire peuvent y avoir accès et en faire un mauvais usage. [3]

Et puis, soyons sérieux : comment peut-on prendre des directives pareilles, aussi rapidement et avec une légitimité démocratique aussi faible que celle de la Commission ou du Conseil ???

Comme l’écrit encore la FFII par ailleurs, le processus législatif de l’UE se fissure sous la pression. Aucun recul sérieux n’est pris, des avis autorisés sont niés, les aspects techniques ont un coût incalculable, les conséquences sur les droits humains sont inestimables...

Pour ma part, c’est du terrorisme législatif et j’espère qu’il s’en trouvera pour porter l’affaire devant la Cour de Justice le cas échéant...


Voir en ligne : L’UE met en place la loi « Big Brother » anti-vie privée, alerte la FFII


[1source : ffii.fr, voir lien en bas de billet

[2Pieter Hintjens, président de la FFII - même source

[3même source

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?